N°292 – 13 janvier 2023

13 Jan 2023

Les anti-avortements sévissent partout et sont d’authentiques assassins par non-assistance à personne en danger, mais qu’on se rassure, l’Église les bénit. Entre connerie et buzz, le monde va son bonhomme de chemin, épinglant ici ce bon monsieur Le Graët, pape auto-proclamé du foot, là Bolsonaro en visite aux É-U pour éviter l’investiture de son tombeur Lula. On le savait, Bolloré est un cul-bénit, ce qui le pousse à interdire aux médias qu’il contrôle d’évoquer la loi de Séparation ! Il se dit que le capitalisme muterait vers une structure techno-féodale !!! Est-ce si nouveau ? Les Russes s’enlisent en Ukraine, ils envoient un super général censé tout arranger. Pour ceux qui rêvent de virer McKinsey de nos ministères, il va falloir attendre, Macron, qui se méfie de ses fonctionnaires, l’adore et ne jure que par lui.

Assassins !

En Pologne, en deux ans, au moins trois femmes, qui auraient dû bénéficier d’un avortement thérapeutique, ont péri. Plusieurs institutions, comme Human Rights Watch ou le Parlement européen, se sont inquiétées des répercussions sur la santé des femmes polonaises mais aussi ukrainiennes, la Pologne étant le premier pays d’accueil des réfugiées de la guerre en Ukraine.

Quitter les fureurs de la guerre pour la barbarie ordinaire  et des bondieuseries.

La connerie militante.

N’deye Bodian a intégré H&M en tant que vendeuse en intérim il y a quatre ans. Avec son voile. H&M n’impose aucune restriction vestimentaire à ses salariés, qui peuvent venir habillés comme ils et elles le souhaitent, avec pour seule limite, celle de la loi. Le député européen du Rassemblement national Jean-Lin Lacapelle, qui a vu une photo d’elle au travail se demande : « Allons-nous tolérer longtemps cette talibanisation de la France ? » La talibanisation de la France, rien que ça ! Triste sire, crâne de piaf !

Fantasme !

Un buzz puant traine ici et là, madame Macron aurait le projet d’un énorme phallus avec ses pendentifs en lieu et place de la flèche de Notre Dame de Paris, écroulée lors de l’incendie. Décidément, les ânes braient de plus en plus fort.

Ça Le Graët ou ça vous démange.

Il y a quelques heures, Noël Le Graët, le président de la Fédération Française de Football, s’est attaqué sans raison à celui que tout le monde voyait sur le banc des Bleus : Zinédine Zidane. C’est très suicidaire, le voilà maintenant assis sur un siège éjectable. A-t-on idée de fournir de tels arguments à ses ennemis en s’en prenant à l’Idole ? C’est raté !

Le Médiator en appel.

Le Médiator est accusé d’avoir provoqué de graves lésions cardiaques, alors qu’il avait été prescrit à plus de 5 millions de personnes depuis sa commercialisation en 1976, et jusqu’à son interdiction en 2009. En mars 2021, les laboratoires Servier avaient été condamnés à 2,7 millions d’euros d’amende pour « tromperie aggravée » et « homicides et blessures involontaires ». L’appel fait partie de l’arsenal de défense, la seule question qui se pose est : que va donner cet appel ? La réponse sera très éclairante.

Bolso est allé se planquer aux E-U.

Ses partisans foutent le souque et ravagent des bâtiments gouvernementaux, mais l’Artiste s’est tiré courageusement la veille chez le pote étasunien. De la grande et courageuse politique…Ceci en dit long sur la fragilisation croissante de la démocratie, que l’on avait tendance à considérer comme un acquis dans les pays ayant la chance de l’expérimenter. Nous-mêmes, sommes-nous à l’abri ?

Il n’a pas une vie facile !

Par ses confidences et ses révélations, le fils cadet de Charles III, le prince Harry, assassine la monarchie. Depuis sa cage dorée, cuillère en or en bouche, il balance, sans émoi et sans aucune pudeur. Quand on vous dit que les secrets (de famille) ça n’existe pas ! « Grands » de ce monde, méfiez-vous des rancœurs, demain vous ferez la une et pas que de la presse people.

Cul-bénit.

L’excellente suite de « Paris Police 1900 » devait évoquer la séparation de l’Église et de l’État. Le très pieux et cul-bénit propriétaire de Canal +, Vincent Bolloré, prêcheur breton, a fait changer le scénario. La connerie n’a pas de limite, même dans les tréfonds de Brocéliande.

Cher le coup d’encensoir !

Nicolas Sarkozy a touché 300 000 euros au moment où il vantait, fin 2018, les mérites de Vladimir Poutine, lors d’une soirée à Moscou du principal fonds souverain russe. Prix d’ami !

Logique économique techno-féodale.

Selon l’économiste Cédric Durand, le capitalisme est en voie de mutation. Et Elon Musk, grâce à Twitter et à son réseau de satellites Starlink, a rejoint le club des « seigneurs » qui menacent de contrôler nos vies. Elon Musk se vit comme un héros positif, un aristocrate moderne, pour lui, l’altruisme, l’empathie, c’est le mal, car cela entrave la puissance créatrice individuelle.

Le sauveur ?

On a le droit de se moquer – et même de ricaner. Pour les « inventeurs » de l’invasion de l’Ukraine, ce devait être une promenade militaire et Kiev aurait dû être enlevée en deux coups de cuillère à pot. On sait ce qu’il en est. Alors les Russes envoient au front, non seulement des troupes raclées ici et là, mais aussi la crème de ses officiers généraux. Sergueï Sourovikine débarque, ce qui suggère la préparation d’une offensive d’ampleur, mais aussi des luttes intestines. C’est pas bon ça !

La Marine rame.

Lors de sa niche parlementaire, le Rassemblement national s’est heurté à la solidarité de l’hémicycle. Les troupes de Marine Le Pen espéraient avoir mis en lumière « la mauvaise foi » de leurs opposants. Mais on y a surtout vu leur isolement. Décidément infréquentable le RN, nonobstant les écrans de fumée quotidiennement envoyés et l’art consommé de la duplicité de cette pauvre Marine.

La bouillie néo-libérale.

Le savez-vous ? Chaque ministre, chaque maire, etc. disposent de cabinets, dûment peuplés de « conseillers ». Cependant, la mode est de faire appel à du conseil extérieur, marché sur lequel l’américain McKinsey est omniprésent. C’est proprement ahurissant et scandaleux. Le dilemme est le suivant : virer les collaborateurs ou virer McKinsey. Pour mémoire : son rapport sur l’évolution du métier d’enseignant est un concentré de langage managérial insipide qui pousse à la libéralisation de l’école et à son adaptation au marché du travail. Pas de quoi se vanter !

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

11 + 3 =