Non au communautarisme 

Publié le par Cercle Maurice ALLARD

Cercle Maurice Allard 

 17 Rue Ternois                                                                 

69003 Lyon                                                                                                       Communiqué de Presse :

 

 

Tel : 06 14 63 00 24                                                                                         LYON le 25/02/2013

www.libre-penseur-adlpf.com

 

                                                                        

                                                               Non au communautarisme !

 

 

Nous avons appris par la presse locale que le Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) avait inauguré ses nouveaux locaux à Villeurbanne.

Nous tenons à rappeler que cet organisme a été créé de toute pièce par Nicolas Sarkozy. L’ancien Président voulait que l’Islam s’organise pour être l’interlocuteur privilégié entre l’Etat et les musulmans. Cette initiative ne recevait pas l’aval de tous les musulmans vivant en France et reste toujours contestée. Certains musulmans ont vu dans ce Conseil, le moyen de diriger les musulmans et de devenir un moyen de pression pour faire reculer la laïcité. L’exemple récent du débat sur les caricatures de Mahomet de Charlie Hebdo en est une dernière illustration. Le CRCM demande officiellement une loi interdisant « l’islamophobie », c'est-à-dire le droit de critiquer les religions. Rappelons que le délit de blasphème a été supprimé par la République. C’est ce même CRCM qui prend systématiquement la défense des femmes voilées dans les conflits provoqués dans les écoles, hôpitaux, sur les lieux de travail…

Pour notre part, nous rappelons notre opposition à ce que dans un Etat laïque, il organise et instrumentalise par la même les religions. Il favorise ainsi l’esprit communautariste où le musulman, le juif, le catholique remplace le citoyen. Cela n’empêche pas les élus de la République de participer officiellement à l’inauguration du local du CRCM. Le Maire de Villeurbanne se vante d’« une ville pluriculturelle et pluri-cultuelle » entretenant la confusion entre la culture et le culte. Il exprime son attachement à une "présence sereine des cultes dans l'espace public" au mépris le plus total de l’essence même de la laïcité qui veut que les religions restent dans l’espace privé. Devons nous insister sur le fait que cette municipalité a favorisé depuis de nombreuses années, le communautarisme sur une base religieuse et qui souffre de ce fait d’un équilibre du vivre ensemble le plus fragile ?

Le Maire de Lyon à l’unisson du maire de Villeurbanne exprime sa volonté « que l’islam soit pleinement représenté dans le territoire de la république », outrepassant ses fonctions et bafouant lui aussi la laïcité de nos institutions.

Nous dénonçons une fois de plus cette initiative de nos élus qui réintroduisent les mouvements religieux dans la vie de la cité prenant le risque, en période de grave crise sociale, d’exacerber les conflits communautaristes dans notre département. Ils devront un jour rendre compte devant l’histoire. Souhaitons que cela se produise avant tout drame…

 

                                                                                      Régis Boussières

                                                                                      Président de l’Association

Publié dans RHONE

Commenter cet article