DÉFENSE DE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION : NON AUX ATTAQUES CONTRE LA LDH ET LA FNLP

26 Avr 2023

ADLPF La Libre Pensée Faire vivre la démocratie DÉFENSE DE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION : NON AUX ATTAQUES CONTRE LA LDH ET LA FNLP

L’ADLPF est souvent en profond désaccord avec les prises de position de ces deux organisations, mais elle ne peut accepter que leur liberté d’expression, et par là la liberté de conscience de tous, soient bafouées, l’une par le ministre de l’Intérieur, l’autre par la catho-fachosphère.

« J’aimais l’auteur du livre “De l’Esprit”. Cet homme valait mieux que tous ses ennemis ensemble ; mais je n’ai jamais approuvé ni les erreurs de son livre, ni les vérités triviales qu’il débite avec emphase. J’ai pris son parti hautement, quand des hommes absurdes l’ont condamné pour ces vérités même. »

Voltaire

 

Nos principes et notre engagement pour la liberté de penser, la liberté de conscience et l’indispensable liberté d’expression et d’association nous amènent à déplorer la cabale qui est menée contre la LDH et les intimidations dont est victime la FNLP.

De nombreux désaccords existent entre l’ADLPF et ces deux associations, désaccords qui reposent en partie sur des analyses très divergentes des risques que font peser certains groupes religieux sur la démocratie et la liberté individuelle.

Dans le cas présent, en particulier à la suite des événements de Sainte-Soline, nous déplorons les manœuvres de désinformation du pouvoir pour avoir les mains libres afin de mener à bien la répression de ceux qui le contestent, séquence qui tombe à point et fait suite à une confiscation du rôle du Parlement pour la réforme des retraites et à laquelle s’ajoute un mépris de la vox populi.

Un tel comportement n’est pas digne d’une République démocratique, pas plus que ne le sont les comportements factieux et violents de ceux qui agressent ou insultent des militants et dégradent leurs locaux.

Nous, libres-penseurs héritiers d’Étienne Dolet et du chevalier de La Barre, savons de notre longue histoire de lutte ce que représente la liberté d’expression pour la liberté de conscience. C’est pourquoi, malgré des désaccords profonds avec les associations visées, nous donnons la priorité à nos principes, dénonçons à la fois les attaques de la force publique et celles des factieux.

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

4 + 10 =