string(334) "
ADLPF A propos de l'ADLPF Questionnaire aux candidat(e)s à l’élection présidentielle
"

Questionnaire aux candidat(e)s à l’élection présidentielle

19 Mar 2017

ADLPF A propos de l'ADLPF Questionnaire aux candidat(e)s à l’élection présidentielle

L’ADLPF a adressé aux onze postulant(e)s officiel(le)s la lettre suivante :

Madame, Monsieur,

L’Association Des Libres Penseurs de France est attachée à la laïcité, instituée par la loi de Séparation du 9 décembre 1905. En effet, notre association nationale populaire de recherche philosophique et d’action sociale affirme sa volonté de combattre tout ce qui tend à amoindrir, asservir ou pervertir l’individu et défendre tous ceux qu’inspire ce même idéal : les droits et les libertés de l’Homme, la laïcité de l’École et de l’État, la justice sociale et la paix. Elle entend ne se donner, ni ne se laisser imposer d’autre limite à son action que le respect de la vérité objective et de la personne humaine.

Vous êtes candidat(e) à l’élection présidentielle, si vous êtes élu(e), vous deviendrez le garant des lois républicaines et leur défenseur au premier chef. Vous le savez, la France est une république qui repose sur quatre piliers, inscrits dans la Constitution : elle est indivisible, laïque, démocratique et sociale. Et ces quatre piliers, vous avez l’ardente obligation de les défendre, car ils assurent l’équilibre et la paix civile de notre société.

Cependant, c’est surtout la laïcité, qui ici nous préoccupe, puisqu’elle est durement remise en cause par la montée des revendications fondamentalistes religieuses, communautaires et discriminatoires.

Aussi avons-nous l’honneur de vous proposer le questionnaire suivant et, si vous le jugez à propos, de solliciter de vous une déclaration d’intention, de quelques lignes, que nous nous ferons un devoir de publier sur notre site internet ainsi que sur les réseaux sociaux. De la même façon, sans réponse de vous, votre nom serait associé à un lapidaire : « N’a pas souhaité répondre ».

Si vous êtes élu(e), vous engagez-vous à :

  • Inscrire les deux premiers articles de la loi du 9 décembre 1905 dans la Constitution, afin de la protéger de toute atteinte ?
  • Faire bénéficier l’intégralité du territoire national des dispositions de cette loi.
  • Empêcher les détournements de la loi de Séparation aboutissant aux financements des lieux de cultes et des associations cultuelles ?
  • Faire abroger la loi Debré de 1958 instituant le dualisme scolaire, afin de réserver les financements publics exclusivement à l’enseignement public et laïque ?
  • Prendre des mesures protégeant et renforçant les principes de mixité et d’égalité hommes/femmes ?
  • Si oui, lesquelles ?
  • Prendre des mesures permettant le libre choix de mourir dans la dignité.
  • En tant que représentant de tous les citoyens, quelles que soient leurs origines, croyances ou non croyance et par respect pour chacun d’eux, vous vous interdirez de participer, es qualités, à quelque cérémonie religieuse que ce soit, ni d’arborer aucun signe ni titre ostentatoire religieux, à commencer par celui de chanoine du Latran.

Dernières nouvelles

8 Commentaires

  1. christiane.noireau

    Très bonnes questions…Restent à voir les réponses et leur réalisation!!!
    Merci, C.N.

    Réponse
  2. FOLL

    Tout-à-fait d’accord avec cette lettre. Merci

    Réponse
  3. REMY

    C’est effectivement LES BONNES QUESTIONS, je suis curieuse de savoir qui va y répondre, et de connaitre les réponses. Comment être tenu au courant. C’est à suivre attentivement.

    Réponse
  4. Clerjeonnie

    Il manque la suppression du concordat de certains départements (Lorraine, Moselle,…)

    Réponse
    • Gilles Poulet

      Pas vraiment! chacun comprendra que « Faire bénéficier l’intégralité du territoire national des dispositions de cette loi », est précisément poser la question..

      Réponse
  5. Annette

    Pour de bonnes questions, ce sont de bonnes questions, c’est sûr ! Mais ce sont les réponses qui m’intéressent … Quand les aurons-nous ?

    Réponse
  6. BAGUERRA

    Ont ils tous répondu ? il m’a semblé que Benoit HAMON c’est engagé sur la fin de vie
    quand au Concordat cela sent le gaz ou le soufre peut être

    Réponse
    • Gilles Poulet

      On attend! pour l’heure, encore RIEN.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

1 + 3 =