string(308) "
ADLPF A propos de l'ADLPF arbre de la laïcité
"

Magnanville (Yvelines) : l’arbre de la Laïcité replanté pour la troisième fois !

12 Jan 2019

ADLPF A propos de l'ADLPF arbre de la laïcité

L’ALPY (Association des Libres Penseurs des Yvelines) a organisé une cérémonie commémorative de l’adoption de la Loi de Séparation des Églises et de l’État de 1905. Cette manifestation a réuni à Magnanville le 09 décembre 2018, date anniversaire, une cinquantaine de participants, défenseurs de cette grande loi qui a installé le principe de Laïcité au sein de la République française. Un arbre, vivant symbole de cette LAÏCITÉ, a été planté pour la troisième fois, dans la cour du Colombier, espace protégé … du vandalisme !

Un nouvel arbre de la Laïcité à Magnanville

« À l’initiative de l’Association des libres penseurs des Yvelines (ALPY), un arbre de la laïcité a été planté ce dimanche. Une date symbolique, puisqu’elle coïncide avec le 113e anniversaire de la loi du 9 décembre 1905 imposant la séparation des Églises et de l’État.

L’Alpy prête une attention particulière à la défense de la laïcité. L’ancien maire André Sylvestre, qui préside l’association, a tenu à la présenter comme la garante des valeurs républicaines de liberté, égalité et fraternité. Il insiste : « Les religions, les croyances, doivent rester dans le domaine intime de chaque individu. Elles ne doivent, en aucun cas, empiéter sur le pouvoir laïque de la République. »

Inscrite dans la loi il y a plus d’un siècle, la laïcité n’en reste pas moins la cible d’attaques. Ainsi, les deux arbres de la laïcité précédemment plantés à Magnanville ont été victimes d’actes de vandalisme, scié pour le premier et arraché pour le second, en mars 2017 et janvier 2018. Afin de se prémunir contre de tels incidents, c’est dans la cour du Colombier que le liquidambar nouvellement mis en terre s’épanouira. Le maire Michel Lebouc l’a érigé en « symbole de notre liberté à tous ».

L’événement s’est également déroulé en présence de Christian Watrin, représentant des francs-maçons de la loge de Mantes-la-Jolie, venu rappeler que « dès l’origine les francs-maçons se sont associés à la plantation des arbres de la laïcité », une pratique lancée en 2010. Il poursuit : « La Laïcité n’est pas une opinion, c’est la liberté d’en avoir une, elle n’est pas hostile aux religions, elle les transcende ».

Article paru dans Le Courrier de Mantes, le 12 /12/ 2018 relatant la cérémonie de l’ALPY.

Élise DA SILVA

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

15 + 10 =