Ramasse-miettes N°97 : Revue de presse militante

10 Avr 2018

ADLPF La revue de presse militante de l'ADLPF Ramasse-miettes N°97 : Revue de presse militante

Tout voir, constamment, n’importe où, telle est le « job » de Palantir, cette mystérieuse start-up au cœur du scandale Facebook/Cambridge Analytica, qui est aussi indispensable à la NSA qu’à la DGSI pour analyser les données. Au point que même Emmanuel Macron s’inquiète de ce pouvoir inégalé.

La puissance de cette licorne, qui cultive autant son culte du secret que sa réputation d’omniscience, inquiète d’autant plus que son nom est désormais associé au plus grand scandale qu’ait jamais connu Facebook : l’affaire Cambridge Analytica.

Peter Thiel, le monsieur numérique de Donald Trump et cofondateur de Palantir, est un peu gêné aux entournures. Le nom de sa société a été pour la première fois mêlé à celui de la firme d’analyse de données britannique. Christopher Wylie, ancien employé, a évoqué devant les parlementaires britanniques les liens privilégiés entre sa société et Palantir. Cette dernière aurait eu accès aux données des 50 millions d’utilisateurs Facebook, récupérées par Cambridge Analytica. Et on sait quelles conséquences sur le loyauté des élections américaines elle est soupçonnée d’avoir rendu possible.

Comme c’est bizarre…

Au Costa Rica, l’irruption du conservatisme religieux sur la scène électorale ébranle la stabilité de la plus ancienne démocratie d’Amérique latine.

La popularité de l’évangéliste Fabricio Alvarado a décollé, début janvier, après que la Commission inter-américaine des droits de l’homme (CIDH) a exhorté douze pays latino-américains, dont le Costa Rica, à reconnaître le mariage pour tous. Sa défense des « valeurs chrétiennes de la famille et de la vie » a réveillé la fibre conservatrice des électeurs d’un pays où 62 % sont catholiques et 22 % évangéliques. Carlos Alvarado, 38 ans, ancien journaliste, lui est opposé, qui soutient la légalisation du mariage homosexuel, se posant en rempart contre la « menace d’un gouvernement fondamentaliste » et est arrivé deuxième au premier tour. N’en déplaise aux « belles âmes » qui tant l’aiment et la soutiennent, la religion est bellifère, clivante et facteur de division.

Aux dernières nouvelles, les Costaricains ont écarté l’évangéliste des palais dorés par un peu plus de 60% des voix et élu Carlos Alvarado.

Au bal des menteurs, les danseurs n’ont pas froid aux pieds… ni aux yeux.

Le président turc Erdogan et le président français Macron s’envoient des recommandations croisées : La France avait en février mis en garde la Turquie contre toute velléité d' »invasion » de la Syrie, après le lancement d’une opération contre les combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), un groupe classé « terroriste » par Ankara, mais allié à la coalition internationale pour lutter contre le groupe État islamique (EI) en Syrie, ce à quoi le néo Sultan répond par la voix de son ministre de la Défense qui met Paris en garde contre une « invasion » française dans le nord de la Syrie. Rien que ça.

Hou la la ! Mais c’est que ça chauffe braves gens, entre un quasi dictateur effronté menteur, bourreau de son peuple et un (tout) petit malin qui fait des promesses qu’il sait ne pas pouvoir tenir et qui, de fait, laisse tomber des alliés à qui l’on doit la défaite de Daech à Raqqa. Inconsistance, ingratitude et « real politik »  sont le lot commun des menteurs professionnels.

Quand la cautèle s’ajoute au mensonge…

Cette fois c’est parti, les cheminots entament une grève « perlée » pour faire reculer les projets de démantèlement de ce qui reste de la SNCF.

Il faut dire que c’est un vieux projet libéral que celui porté par les adeptes de la théologie du libre marché et de la rentabilité absolue qui s’oppose, en tout et violemment, à la notion même de service public. La méthode n’étonne plus personne, qui consiste à tout faire pour semer la trouble et la zizanie dans l’opinion. C’est ainsi que « la SNCF crèverait du statut de ses cheminots ! Français faites cesser un tel scandale ! » Gonflés les gaillards ! Ils ne confesseront pourtant pas l’ineptie de la gestion de cette société de transport qu’ils ont laissée se dégrader au profit exclusif du TGV. La star qu’on rate souvent par la faute des éternels retards de correspondances ou de voies encombrées de motrices diesel en panne pour cause de vétusté, ou elles-mêmes si dégradées qu’on y circule difficilement. Haro sur le cheminot donc et auto-absolution pour un massacre voulu et programmé de longue date ! Hayek et Schumpeter à la manœuvre et Édouard Philippe juché sur leurs épaules ! Espérons qu’il continuera de se sentir à l’aise dans ses brodequins de dé-constructeur en chef d’un service de moins en moins public… En attendant le suivant.

Cupidité et bidouillages…

« La direction de l’enseigne de prêt-à-porter « La Halle » a demandé par mail à ses caissières et caissiers d’oublier volontairement d’appliquer des réductions aux détenteurs de cartes de fidélité… et de s’excuser si les clients s’aperçoivent de la manœuvre. »… «  Concrètement, La Halle n’enverra plus “de mail faisant état des nombres de passages en caisse” – ce nombre de passages pouvant déclencher la promo. Et les caissières et caissiers, “afin d’être cohérent avec cette évolution”, ne devront “plus présenter à chaque client leurs avantages en cours”. En clair : le client fidèle ne saura plus s’il a droit à une ristourne, sauf s’il le demande explicitement. Ce qui est commercialement douteux mais, de surcroît, contraire aux conditions générales d’utilisation de la carte de fidélité. »

La cupidité de ces gens n’a pas de limite et me laisse pantois ! Leurs magouilles aussi. En effet, ils mettent en place des systèmes censés récompenser leurs clients FIDÈLES, mais le regrettent aussitôt et se vautrent dans la malhonnêteté pure et simple. Ça mérite un boycott, non ?

Un document très intéressant et qui interpelle…

La France n’est pas une exception en termes de précarité. L’Europe compte 11 millions de ménages sur 220 millions qui n’ont pas de logement personnel. En Grande-Bretagne, par exemple, le taux des ménages en hébergement temporaire, s’est alourdi de 62% depuis 2011.

Les ravages des politiques ultra libérales, qui sont menées partout en Europe, s’accélèrent.

Donner un sens à l’intelligence artificielle.

Voici un autre document passionnant et c’est aussi du lourd, signé Cédric Villani, mathématicien et député « En Marche » de l’Essonne.

L’ouvrage est sous-titré « Pour une stratégie nationale et européenne », de quoi penser et chercher à comprendre ce qui nous attend… pas pour demain, mais pour tout à l’heure.

Vindicte ramadienne…

« « Marie », la troisième femme à accuser Tariq Ramadan de viols, affirme avoir été rouée de coups dans le hall de son immeuble le 25 mars dernier, trois semaines après avoir porté plainte. [Ce jour-là] deux hommes casqués et armés ont fait irruption dans le hall d’entrée de « Marie ». Rouée de coups, elle s’est ensuite vu dérober son téléphone portable. Tabassée, et « surtout traumatisée », selon Henda Ayari, qui a rapporté son récit à Marianne. »

Qui sont ces méprisables crétins capables de martyriser une femme au prétexte qu’elle a porté plainte pour viol et contre leur saint homme ? Espérons que l’enquête policière les démasquera.

Récompense divine ! C’est nouveau, ça vient de sortir.

« Lors de la veillée pascale, le 31 mars 2018 au Vatican, le pape François a baptisé John Ogah. Ce migrant nigérian de 31 ans est devenu un « héros » en septembre pour avoir arrêté le braquage d’un supermarché dans la capitale italienne. »

Généreux le Pontife ! Sans bourse délier, juste une bénédiction et un peu d’eau bénite ! Et au passage une amélioration infime des statistiques vaticanes. L’État italien, quant à lui, l’a autorisé à rester sur le sol italien. Donc pas même une naturalisation. Bande de pingres !

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

3 + 15 =