Les anarchistes de l’île de Ré

11 Oct 2013

ADLPF La Libre Pensée Faire vivre la démocratie Les anarchistes de l’île de Ré

Note de Lecture Les anarchistes de l’île de Ré de Didier Jung (Les Editions Libertaires et Le Croît vif,mars 2013,224 pages,18 €)

Ce livre est une invitation à une balade historique à l’intérieur du groupe anarchiste rétois qui vécut une vingtaine d’années, à cheval sur les deux précédents siècles.

Dans le café du Commerce du port d’Ars-en-Ré, ce groupe fut animé assez régulièrement par trois personnages d’envergure : Jules Perrier et, plus particulièrement Elisée Reclus* ainsi que le célèbre graveur William Barbotin. Sans doute, imaginez-vous l’effroi et l’inquiétude de la population face à ces agitateurs très surveillés par la police rochelaise. Il est vrai que nous sommes en pleine période des attentats anarchistes.

L’auteur, qui a déjà signé six romans aux couleurs locales, nous présente tous les protagonistes de ce groupe. Il nous immerge dans le quotidien de ces militants, notamment celui de ces trois animateurs. Le style est alerte et agréable. Vous serez étonné d’arriver si rapidement à la fin de l’aventure…

Roland BOSDEVEIX

Didier Jung a écrit une biographie d’Elisée Reclus aux Editions Pardès.

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

8 + 14 =