UNE ASSOCIATION NE PEUT ŒUVRER QU’À LA MESURE DU NOMBRE DE SES ADHÉRENTS
REJOIGNEZ L’ADLPF POUR LA RENFORCER DANS SES COMBATS EN FAVEUR DE LA LIBERTÉ DE CONSCIENCE ET DE LA RAISON

Retour de l’obscurantisme catholique : premières victimes, les femmes

14 Déc 2010

ADLPF La Libre Pensée Faire vivre la démocratie Retour de l’obscurantisme catholique : premières victimes, les femmes

Le gouvernement conservateur Hongrois, de Viktor Orban, prévoit de modifier la Constitution, en réaffirmant les valeurs chrétiennes, comme le droit « inviolable » à la vie « depuis la conception », qui pourrait conduire à l’interdiction de l’avortement.

Et pourquoi pas après l’interdiction de la contraception? Le retour à l’ Inquisition et le bûcher pour les sorcières? Après tout, c’est cela le respect des valeurs traditionnelles de l’Eglise….

Régis Boussières

Dernières nouvelles

3 Commentaires

  1. Simonne

     

    Quoi d’étonnant : l’ Europe,c’est la régression générale , c’est le retour à l’Ancien Régime d’avant 1789.

  2. Anthony

    OUi, c’est indéniable, depuis 2002 un grand retour de la religion de tout bord s’opère dans le domaine civile et s’insinue dans l’espace publique, de façon détourné, c’est le retour de la
    superstition et de la possession dans les médias du cinéma (Rec.2, paranomal activity…) dans les média de masses (Appel à la prière pour des victimes sur les chaînes d’infos, retour de la messe
    pou les jours feriés aux heures de grandes écoutes…) Et dans l’éducation, où le massacre de la saint Barthélémy est vite abordé et non développé, le retour du créationnisme dans certains
    enseignement privés en France…) + intrusions de personnages religieux dans des domaines privés comme la sphère familliale, sur la contraception et l’avortement, où le simple fait de demander un
    test de grossesse dans une pharmacie peut relever du parcourt du combattant… Attention ! L’obscurantisme religieux revient revient en force, soyez vigilant, ne toléré pas ce genre d’exactions à
    votre encontre…

  3. Mtiness

    Les chaînes de l’endoctrinement seraient soit disant du registre du passé mais ne nous y trompons pas, le joug des dogmes
    religieux sont renforcées par les entraves remises en place un peu plus chaque jour.

    De quel droit ces despotes se permettent-ils de s’arroger le droit d’administrer nos ventres comme de simples panses qui leurs
    appartiendraient ?

    De même que nous n’admettons plus de sacrifier nos vies sur les champs de batailles nous ne pouvons pas accepter de laisser
    revenir une société féodale !

    Mtiness

Soumettre un commentaire

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

11 + 3 =