Promouvoir la liberté de pensée et la liberté de conscience

Le monde contemporain, riche de nombreuses potentialités, n’offre pas encore toutes les garanties pour que la liberté de conscience soit une réalité pleine et entière.

De nouveaux espaces se créent pour cette liberté, mais, sans cesse, les dogmes, les cléricalismes tentent d’en limiter les possibilités.

Les articles du libre penseur

Ramasse-miettes N°177 du 10 avril 2020

Ramasse-miettes N°177 du 10 avril 2020

Morte est la bête
Soyons lucides, elle n’était déjà pas bien vaillante, la voilà morte, à quand les funérailles ? On la tous rêvée puissance, point d’équilibre incontournable entre les « Grands » qu’elle dépasse d’ailleurs en PIB total et en bien d’autre choses, or elle est HS, rabougrie, son encéphalogramme est plat. L’Europe, c’est bien d’elle qu’il s’agit, est divisée. Divisée entre les radins arrogants du Nord et le présupposé « Club Méd. », fédération informelle « d’adeptes du farniente et de la mauvaise gestion » : c’est Mutti Angela et ses grands argentiers qui le disent alors… alors ? « Allez vous faire voir avec votre idée de fainéants ces corona bonds dont nous ne voulons à aucun prix ! ».

Ramasse miettes N°176 du 3 avril 2020

Ramasse miettes N°176 du 3 avril 2020

La honte
Le conflit entre Didier Raoult et Yves Lévy, l’époux de l’ex-ministre Agnès Buzyn, représentant du milieu médical parisien, est-il une entrave à la lutte contre la pandémie ? Cela se pourrait bien. Messieurs jetez vos egos aux égouts, cela serait plus digne. Et vous les ergoteurs : « La ferme ! ».

Ramasse-miettes N°175 du 26 mars 2020

Ramasse-miettes N°175 du 26 mars 2020

Oncle Picsou est américain Aux États-Unis, lors de conférences ou de réunions d'investisseurs, des banques ont encouragé des laboratoires pharmaceutiques et des fabricants de matériel médical à augmenter leurs prix pour...

Ramasse-miettes N°174 du 20 mars 2020

Ramasse-miettes N°174 du 20 mars 2020

Du rififi à Matignon
Agnès Buzyn, passée ministre de la Santé, affirme avoir averti Édouard Philippe sur l’impossibilité de tenir les élections municipales en pleine crise du coronavirus. Maintien assumé par le Premier ministre pour raisons scientifiques. Rien que ça ! Alors, menteuse ? Ou seulement sans audience réelle la chère Agnès ? En attendant ses « potes » la piétinent allégrement et ils ont négligé de stocker des masques. Misère et pénurie !

Ramasse-miettes N°173 du 13 mars 2020

Ramasse-miettes N°173 du 13 mars 2020

Rififi chez les présentateurs et autres verbeux
Cyril Hanouna, grand arbitre de l’orthodoxie en matière de décervelage, s’en est pris à Florence Foresti à propos de son salaire comme présentatrice des derniers et scandaleux César du cinéma. Riposte de la dame : « Cher Cyril, j’ai gagné 18.500€ pour préparer et présenter les César. Comme vous avez l’air fort bien renseigné sur les salaires de mes prédécesseurs, vous pourrez sans doute lancer un débat sur l’écart salarial entre les hommes et les femmes lors de votre prochaine émission » Et pan sur le vilain museau du vilain monsieur.

Ramasse-Miettes N° 172 du 6 mars 2020

Ramasse-Miettes N° 172 du 6 mars 2020

Fillon, Cahuzac, DSK… où en sont-ils ?
Fillon dit juste souhaiter qu’on l’oublie, c’est très pratique surtout quand on entre dans un business pétaradant. Cahuzac purge sa peine sous bracelet électronique dans sa maison familiale en Corse-du-Sud mais a repris un boulot à l’hôpital de Bonifacio où il officie à temps partiel comme médecin généraliste. Quant à DSK, loin d’avoir été brisé par la succession des affaires, il affiche une insolente réussite dans le business, principalement sur le continent africain. La France-Afrique, bien que décrétée défunte, bouge encore.

Ramasse-miettes N°171 du 28 février 2020

Ramasse-miettes N°171 du 28 février 2020

Au cours de l’hiver dernier, l’apiculture américaine a perdu pas moins de 50 milliards d’abeilles, 38% de ses colonies.
Une start-up israélienne propose de remplacer les abeilles par des machines de pollinisation. Faire route vers la dystopie ! Mais voilà il faudra bien pallier la raréfaction des abeilles, dont la principale cause de disparition est le recours massif aux pesticides et la destruction de leur habitat naturel, et qui fait peser de grands risques sur la pollinisation de nombreuses variétés de fruits et légumes,.

Ramasse-miettes N°170 du 22 février 2020

Ramasse-miettes N°170 du 22 février 2020

« Westlessness »
Autrement dit disparition de l’Occident au profit de l’émergence de l’Est avec la Chine et l’Inde en plus de tous le émergents locaux. Plus dure sera la chute et collapsology.
À la Conférence de Munich sur la Sécurité, Emmanuel Macron s’est exprimé sur le sentiment de déclin des puissances occidentales, histoire de “clarifier une nouvelle fois [sa] conception de l’autonomie stratégique et les incompréhensions qui peuvent avoir lieu autour de ce vocabulaire.” Du pain sur la planche des stratèges tant économiques que militaires soucieux de soigner « l’encéphalogramme plat » de l’Europe.

Ramasse-miettes N°169 du 14 février 2020

Ramasse-miettes N°169 du 14 février 2020

Bêtise et crétinisme
Les restaurants chinois désertés, le vide fait autour des asiatiques dans les transports publics. Cette liste des attitudes relevant de l’imbécillité n’est pas exhaustive.
Le constat est sinistre: le coronavirus suscite beaucoup de fantasmes, et les premières victimes sont les Français d’origine asiatique, stigmatisés par la bêtise crasse.

Ramasse-miettes N°168 du 8 février 2020

Ramasse-miettes N°168 du 8 février 2020

Seul compte ce qui peut être compté
Telle est la doctrine du capitalisme, aussi se pose la question de la valeur des baleines en tant qu’acteurs écologiques majeurs, valeur appelée « capital naturel » et qui serait de 1000 milliards de dollars! Comptables à vos écritoires !
« Chassez le naturel, il revient au galop. » Le capitalisme ne connaît que des équivalents pognon.

Ramasse-miettes N°167 du 31 janvier 2020

Ramasse-miettes N°167 du 31 janvier 2020

Le Conseil d’État a des doutes
le Conseil d’État ne garantit pas « la sécurité juridique » de la réforme des retraites. Dans un avis publié vendredi dernier, la plus haute juridiction administrative française déplore aussi les « projections financières lacunaires » du gouvernement…
Rien pour « amollir » les bottes du premier Ministre, soyons-en sûrs, la technosphère ne saurait se tromper.

Communiqué du CLR

Communiqué du CLR

La liberté laïque de critiquer les religions, ainsi que la liberté d’expression sont attaquées de toute part. Ainsi, récemment, une jeune fille a été injuriée et menacée de mort, par égorgement en bonne et due forme, et a dû être déscolarisée pour échapper aux menaces, alors qu’elle s’était insurgée contre un harcèlement sexiste et homophobe.

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

6 + 9 =

Les combats du libre penseur

L’ADLPF est une association qui s’inscrit dans le combat que le libre penseur a mené depuis 1848 pour que la liberté de conscience et la liberté de penser soient une réalité dans la cité. Elle s’appuie sur la raison, le libre examen et le libre choix pour le citoyen de ses croyances et de ses conceptions métaphysiques. Elle reste fidèle en cela à l’esprit de ses illustres fondateurs que furent F. Buisson et M. Berthelot et attache une attention particulière à la laïcité et à sa défense.

Elle entend faire prévaloir les principes et les valeurs humanistes : raison, paix et laïcité institutionnelle telle qu’elle a été définie par la loi du 9 décembre 1905, dite « Loi de 1905 de séparation de l’église et de l’Etat »

L’ADLPF est membre de l’Union Mondiale des Libres Penseurs (UMLP).

La liberté de conscience

Les hommes pensent que s’il est possible de contraindre les corps et bâillonner la parole, nul ne peut atteindre leur liberté de conscience parce qu’ils restent les maîtres ultimes de leurs pensées les plus intimes. Il faut désormais déchanter. Les nouvelles technologies de communication, les réseaux sociaux, la propagande, la publicité etc. font de terribles ravages, précisément dans les esprits. Ici, nous résistons, doutons, critiquons, bref pensons par nous-mêmes, sans jamais chercher à persuader.

Ramasse miettes

La revue de presse Ramasse miettes, souvent effrontée se veut ironique, se moque, approuve ou désavoue. Elle est l’œuvre d’un seul et ne peut donc pas être parfaitement exempte de parti pris. L’auteur le sait et l’assume pleinement, il souhaite seulement divertir – un peu – tout en informant – beaucoup, sachant que son lecteur dispose de sa pleine liberté d’analyse et de la distance critique propre à tout libre penseur.

Histoire de la Libre Pensée

Voici l’histoire de la libre pensée : Initiée par les libertins qui dénonçaient la mainmise de l’Église sur l’ensemble de la société au moyen de : la religion, la morale, l’enseignement, influençant l’organisation politique, judiciaire et même sanitaire dans les hôpitaux. La Libre Pensée peu à peu s’est émancipée de son déisme initial, a admis la possibilité de ne pas croire, et a mené victorieusement, avec ses alliés, le combat pour la laïcité. Au début du 20è siècle, elle devint « Libre Pensée » et compta plus de 50 000 adhérents, parmi lesquels de nombreux scientifiques.

Les combats de la Libre Pensée

L’ADLPF combat pour les valeurs d’émancipation de l’Homme, pour l’autonomie de la personne, pour la pratique active de la citoyenneté, pour la liberté absolue de conscience et plus généralement pour la Liberté pleine et entière, fondamentalement nécessaire au bon exercice de la démocratie, à laquelle elle est attachée. Elle ne s’interdit aucun sujet, débat autant de la préservation des victoires passées que de celles à venir telles les lois de bioéthique, le renouvellement de la citoyenneté et la remise de l’Éducation et de l’Enseignement républicains au centre des préoccupations de notre République.

ADLPF : l’Association des Libres Penseurs de France

Le monde contemporain, riche de nombreuses potentialités, n’offre pas encore toutes les garanties pour que la liberté de conscience soit une réalité pleine et entière.

De nouveaux espaces se créent pour cette liberté, mais, sans cesse, les dogmes, les cléricalismes tentent d’en limiter les potentialités.

L’ADLPF, le Libre penseur Laïque est une association qui s’inscrit dans le combat que les libres penseurs ont mené depuis 1848 pour que la liberté de conscience et la liberté de penser soit une réalité dans la cité. Elle s’appuie sur la raison, sur le libre examen et sur le libre choix pour le citoyen de ses croyances et de ses conceptions métaphysiques. Elle reste fidèle en cela à l’esprit de ses illustres fondateurs que furent F. Buisson et M. Berthelot et attache une attention particulière à la laïcité et à sa défense.

Elle entend faire prévaloir les principes et les valeurs humanistes : raison, paix et laïcité institutionnelle telle qu’elle a été définie par la loi du 9 décembre 1905.

L’ADLPF est membre de l’Union Mondiale des Libres Penseurs.